Nos kinésithérapeutes spécialisées en ré-éducation périnéale

Madame Aurélie Leloup

Madame Aurélie Leloup vous recoit tous les lundis pour des séances de kinésithérapie périnéale.


Agenda en ligne ou RDV au 04/371.54.03

Madame Marion Mangotte

Madame Marion Mangotte vous recoit tous les jeudis pour des consultations de kinésithérapie périnéale.


Agenda en ligne ou RDV au 04/371.54.03



La ré-éducation périnéale

La rééducation pelvi-périnéale peut être définie comme un ensemble de techniques spécifiques non chirurgicales et

non pharmacologiques visant à traiter les troubles de la statique pelvienne et les dysfonctionnements des organes pelviens urinaires, digestifs ou sexuel.

Les indications

  • Après l’accouchement, le but est de tonifier le périnée avant toute reprise des efforts avec hyperpression intra-abdominale et de prévenir l’incontinence urinaire lors d’une nouvelle grossesse ou lors de la ménopause.

  • Avant l’accouchement, cette préparation concerne les femmes présentant un facteur de risque dépisté en consultation prénatale : musculature périnéale insuffisante, fuites d’urines pendant les deux premiers trimestres de la grossesse, prédisposition familiale, incontinence transitoire après un précédent accouchement.

  • L’incontinence urinaire d’effort pure est une excellente indication de la rééducation périnéale. Toutes les techniques rééducatives ont ici leur place et sont combinées différemment dans chaque cas.

  • Dans les prolapsus (descente d’organes), la rééducation améliore les symptômes de pesanteur hypo-grastrique et les douleurs périnéales associées. Elle permet de préparer la musculature périnéale aux modifications induites par la chirurgie et de réduire ainsi l’incidence de l’incontinence après cure de prolapsus.

  • Dans les troubles de la sexualité, la kiné périnéale améliore la dyspareunie (douleur pendant les rapports sexuels),...

Le déroulement d'une consultation

Cette première séance se déroule classiquement en 2 étapes : interrogatoire puis examen clinique.


Tout d’abord, il y a un « interrogatoire » classique qui permet au thérapeute de recueillir les antécédents, les différents facteurs de risque (surpoids, autres problèmes de santé…) qui pourraient gêner votre récupération ainsi que les différents symptômes pelvipérinéaux (fuites urinaires, pesanteur pelvienne…).


Ensuite, le thérapeute va réaliser un examen clinique, d’abord global : évaluation de votre posture, de votre respiration de votre sangle abdominale… qui ont un impact sur le périnée.


Puis vient l’examen pelvien :

• Externe : observation de la contraction périnéale, du relâchement périnéal, de la synergie abdomino-périnéale…

• Interne : après explications et avec votre accord, le thérapeute va réaliser un examen interne non douloureux à l’aide d’un toucher vaginal et/ou d’un toucher ano-rectal en fonction de l’interrogatoire précédemment réalisé.


Cet examen interne permettra d’évaluer plus précisément votre périnée : cicatrice, trophicité, fonction musculaire (tonicité, force, endurance, verrouillage du périnée à l’effort…).